Khadija Rafiê, une petite collégienne à Naga : « les enfants de rue sont comme de petits chats errants »

Publié le 5 Mars 2017

Khadija Rafiê, une petite collégienne à Naga : «  les enfants de rue sont comme de petits chats errants »

 

   

       Ali,omar, Kwita ; et Boubker, présentés dans le film Ali Zaoua de Nabil Ayouch, sont des enfants qui vivent dans la rue. Ils n’ont pas de parents pour être inscrits à l’école et avoir une bonne vie.

      Ils dorment dans la rue, ils n’ont pas de l’argent pour manger et acheter des vêtements.

     Je trouve que ces enfants sont comme de petits chats errants.

---

Khadija Rafiê : lycée collégial Moulay Idriss premier, commune rurale de Nega, Province de Safi.

 

Rédigé par Parcours pédagoqique d'un enseignant

Publié dans #Tribune des élèves marocains

Repost 0
Commenter cet article