Tâhâ Husayn et Le livre des jours

Publié le 24 Avril 2014

 511wM12m-SL

Le livre des jours de Tâhâ Husayn compte trois tomes, le premier rédigé en 1926, le troisième en 1955. L'homme évolua, ainsi que son horizon. Le Tâhâ Husayn des années vingt était un polémiste qui se trouva en 1926 au milieu d'une crise d'une extrême gravité avec son livre sur la poésie jâhilite ; c'est en exil en France à la suite de cette crise, qu'il conçut la première partie d'al-Ayyâm. Le choix d'un récit autobiographique à prétention littéraire était neuf dans la littérature arabe. L'analyse, consacrée spécifiquement au premier tome d'al-Ayyâm, met en valeur la quête individuelle d'une mémoire retraçant le souvenir d'un cheminement vers la raison et d'une raison appelant la mémoire pour se justifier aux yeux du monde. Cet itinéraire est aussi une succession de jalons proposés à la société pour renaître à elle-même et passer d'un âge d'imaginaire mythique figé sur sa propre mémoire à la maturité d'un regard scientifique et rationnel sur le monde. 

 

Rédigé par Parcours pédagoqique d'un enseignant

Publié dans #Ouvrages

Repost 0
Commenter cet article